accueil
   

Pierre-Jean DAVID D’ANGERS
Angers, 1788 – Paris, 1856
La Jeune Grecque au tombeau de Marco Botzaris

Bronze à patine brune
Fonte Barbedienne, inscrit sur la terrasse : F. Barbedienne fondeur.
Signé et daté au dos, sur la tranche de la base : P. J. David / 1834.
Inscription sur la base : Marco Botzaris
Datation : 1827 (pour le marbre présenté au Salon de 1827)
H. : 21, 5 cm ; L. : 34,5 cm ; P. : 16 cm

*Vendu*

-----

« Au musée d’Angers j’ai retrouvé avec le plus grand plaisir la petite fille lisant l’inscription du tombeau de Marco Botzaris, chef-d’œuvre de naïveté et de sentiment, qui prouve que le talent de Monsieur David se prête aussi bien aux sujets tendres et gracieux qu’aux compositions graves et sévères », écrit Mérimée dans ses Notes d’un voyage dans l’Ouest de la France au sujet du modèle en plâtre pour le marbre exposé par David au Salon de 1827 en hommage à Marco Botzaris, général des armées grecques tombé à la bataille de Missolonghi en 1823. Plus généralement, ce groupe commémore l’insurrection des grecs contre la Turquie commencée en 1821, aboutissant onze ans plus tard à la proclamation d’un royaume souverain.
  
Afin de réaliser son groupe, David représenta une fillette au corps gracile épelant avec son doigt une inscription gravée sur un tombeau, mêlant avec justesse idéalisation et réalisme. Accueilli avec faveur par le public au Salon, David envoya son œuvre à ses frais pour être placée à Missolonghi. Mutilé et dégradé, le souvenir de ce marbre attachant nous est fidèlement conservé par le modèle en plâtre au musée des Beaux-arts d’Angers et par les réductions en bronze proposées par la maison Barbedienne dont nous présentons ici une version. 

ŒUVRES EN RAPPORT :  
Marbre. Paris, Salon de 1827. Don de l’artiste pour le tombeau de Marco Botzaris. Athènes, musée national.
Plâtre. Modèle pour le tombeau de Botzaris. Haut. 79 cm ; Larg. 118 cm ; Prof. 56 cm. Angers, musée des Beaux-arts --- Inv. : MBA 856.15.  


BIBLIOGRAPHIE : Henri Jouin, David d’Angers, Sa vie, son Œuvre, Paris, 1878, t. 1, p. 171-176, 594 ; t. 2 p. 344-348 --- André Bruel, « Histoire d’une statue : la jeune grecque au tombeau de Marco Botzaris à Missolonghi, marbre de David d‘Angers », Bulletin de la société historique et ethnologique de Grèce, Athènes, 1967, p. 360-366 --- Jacques de Caso, David d’Angers, l’avenir de la mémoire, Paris, 1988, p. 109.

 
|