accueil
   

Henry de GROUX
Bruxelles, 1867 - Marseille, 1930
Honoré de Balzac

Buste en bronze patiné noir
Signé au dos : Henry de Groux.
Inscription : Cire perdue N°2 ; A gauche, cachet du fondeur : Cire perdue/ Bruxelles/ Peterman
Datation : vers 1900
H. : 58 cm ; L. : 43 cm ; P. : 26 cm
 

*Vendu*

-----

Fils du peintre d'histoire Charles de Groux (1825-1870), Henri de Groux suit l'enseignement de Jean-François Portaels à l'académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Membre de différents groupes d'artistes, Henry de Groux est en 1890 exclu des XX pour attitude injurieuse envers Van Gogh et Toulouse-Lautrec.
  
Inspiré par le thème littéraire symboliste et proche des poètes Verlaine et Hérédia, c'est essentiellement sur la scène parisienne que l'artiste s'affirme. En 1890 soutenu par Puvis de Chavanne, il expose son Christ aux outrages au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts, plus tard en 1911 il participe au Salon d'automne.  
Touché par les thèmes sociaux tantôt portraitiste puis illustrateur et sculpteur, Henri de Groux est un artiste engagé et pluridisciplinaire. On lui doit également la réalisation des bustes de Baudelaire, Wagner et Tolstoï.

Doctoresse Yvonne

 Doctoresse Yvonne   
"Propos et croquis fantaisistes -Balzac de Rodin et Falguière Salon 1898"—The French Magazine, 25juin 1899, p. 65
 

Sans pour autant l'avoir connu, de Groux eut la capacité d'esprit de comprendre la personnalité de l'écrivain. Comme Rodin il préfère la représentation allégorique au réalisme et à l'académisme d'un Falguière. C'est par une succession d'effets spumeux de la matière que de Groux traduit formellement la puissance de création de Balzac. La dynamique du modelé glaiseux nous remet en mémoire cette remarque de Rochefort au sujet du Balzac de Rodin :   
     
 "Jamais on n'a eu l'idée d'extraire ainsi la cervelle d'un homme et de la lui appliquer sur la figure"



BIBLIOGRAPHIE
 : Stanislas Lami, ---Henri Rochefort, "Les Précieux ridicules",L'Intransigeant, 19 mai 1898

 
|