accueil
   

Charles MALFRAY
Orléans, 1887- Dijon, 1940
Groupe de canonniers

Haut-relief en bronze
Signé sur la base, en bas à droite : Un canonnier du groupe / Ch. Malfray.
Inscriptions sur la base, à gauche : Attaque des zeppelins par le groupe de /Frépillan dans la nuit du XXI Mars 1915.
A droite : Au commandant Quellenec / Constructeur des postes de défense contre aéronefs.
H. : 34 cm ; L. : 26,5 cm ; P. : 10,4 cm

-----

Originaire d’une famille de tailleurs de pierres, Malfray fait son apprentissage chez le sculpteur Lanson, puis grâce à l’obtention d’une bourse de la ville d’Orléans il se rend à Paris ou il étudie à l’école des Beaux-arts, de 1906 à 1914, sous le regard de Jules-Félix Coutan et de Paul Gasq comme professeurs. Sa formation à peine terminée, l’artiste est mobilisé en août 1914. Incorporé dans l’artillerie à Nancy, il participe aux batailles les plus sanglantes de la grande guerre, passant des mois dans les tranchées, combattant au Chemin des Dames où il est gazé à plusieurs reprises. C’est au cours de ses premiers mois dans les tranchées que Malfray réalise ce relief vigoureux qui témoigne de la dureté et du tumulte des combats.
  
A la composition affirmée en diagonale donnée par la pièce d’artillerie répond la confusion du groupe de soldats qui s’affairent à ajuster le tir de leur canon en pleine action, comme en témoigne le sol jonché de douilles d’obus. Le réalisme de la scène est encore accentué par la perception floue de la partie supérieure où se mêlent amas de terre, nuages de fumée, bruit et éclairs des tirs.  
    
BIBLIOGRAPHIE  
Inédit. Sur Charles Malfray, cf cat. expo. Charles Malfray, 1887-1940, Paris, galerie Malaquais, 2007. 

 
|